Lanfeust de Troy les aventures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lanfeust de Troy les aventures

Message  olivier le Dim 17 Mar - 11:21

Cali Fourchon une jeune aventurière qui a la fâcheuse habitude d’oublier ce qu’elle doit faire.
Hiphiphip Horak un combattant venu du nord des marches levantine qui a pour but de devenir le meilleur guerrier du vaste continent.
Le chevalier sire dabeille un valeureux chevalier d’une des 77 baronnies, qui malgré cherche à réparer une faute du passé.
Denton Monchico entre le bucheron et le barbare, entre le viking et le moine du Darshan. Qui est-il vraiment ?
L’histoire commence dans la bourgade de KLOSTOPE à l’est de la cité d’Eckmül. Un marchant des cotes de Questie nommé Jean Poshlatun. Ce dernier a perdu un dragon de transport au Nord de KLOSTOPE, lors d’une attaque de Troll (et oui le troll aussi sais voler, mais n’a pas encore résolu le problème de l’atterrissage), et souhaite récupérer un des objets qu’il a perdu dans le crash, un coffre scellé décoré de feuille d’or et d’ivoire.
Nos aventuriers partent donc en direction du lieu du crash en échange de quelques dragon d’or, 15 jours de marche allé retour, et le risque de s’approcher du village de Phalompe bien connu pour sa population poilue d’environ 3 mètres et plus de haut, et a la dentition bien garnie.
Le voyage allé est sans encombre d’autant qu’il pleut a grosse goute autant dire que les trolls sont cloitrés dans leurs huttes.
Le lieu du crash est vite trouvé, et dès le lendemain le coffre est découvert.
C’est à partir de là que la machine s’emballe.
Premièrement la pluie c’est arrêtée.
Deuxièmement des sons de tambours viennent de Phalompe (réouverture de la chasse).
Troisièmement un groupe de 4 mercenaires tombe sur notre groupe, c’est qui cette bande de naze qui veut voler le coffre ?
Fort heureusement deux Troll volent au secours des aventuriers (enfin avant de prévoir de les bouffer aussi), et commence alors une course poursuite dans les bois pour finir dans un marécage, seul moyen d’arrêter un poilu même si il a fin.
Après avoir découvert une cabane volante le retour est sans problèmes si ce n’est que les cabanes çà volent mal et parfois ça se mange la planète.
C’est là qu’interviennent 3 chevaliers des baronnies qui eux aussi réclame le coffre prétextant qu’est enfermé à l’intérieur le fils de leur seigneur après avoir été miniaturisé par sorcellerie.
Suite à un duel les chevaliers récupérer le coffre et acceptent d’être accompagné par nos aventuriers.
Au final pas mal de questions.
Pourquoi tant de monde souhaite récupérer ce coffre ? Qui étaient les mercenaires et surtout pour qui travaillent t’ils ? Les chevaliers sont-ils de vrais chevaliers ? Poshlatun est-il honnête ? Les Trolls ont-ils fini par digérer ?
A suivre.
Merci de ne pas poster de réponse.
avatar
olivier
Admin

Messages : 751
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 44
Localisation : grisolles

http://tasdebeauxjeux.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lanfeust de Troy les aventures

Message  olivier le Dim 21 Avr - 20:22

Suite des aventuriers du coffre perdu.
Notre groupe de voyageur formé de Cali fourchons, Sir dabeille, Denton Monchico, et HipHipHip Oreha arrivent en compagnie des 3 chevaliers des baronnies dans le village de Perdudansetrou.
La petite bourgade est connue pour :
Etre un point de passage des convois qui vont en direction du sud, et son haruspice le maitre Yan rienavoir dont les prédictions sont toujours très sures.
Dans la grande auberge du troll chauve ils rencontrent 3 autres personnes avec qui ils vont vite sympathiser, un guerrier plus que sur de lui, un bellâtre, et un individu qui d’après ses dires aurait vécu de grandes expérience par le passé.
La journée se déroule tranquillement entre tourisme, et repos. La nuit tombée alors que tous dorment dans la salle commune, une lueur bleutée réveille nos héros. Ils découvre que cette lueur provient du coffre que les chevaliers transportent et qu’ils aimeraient bien récupérer.
Chose plus qu’étrange ce qui entoure nos héros est en noir et bleu (oui la lueur), et ils ne peuvent toucher les autres individus qui dorment paisiblement. De plus le temps semble s’être arrêté net. En bref c’est le bordel dans leur tête.
Après moult discutions, prises de têtes, dents qui tombent, et enfin recherches ils découvrent une portes qui elle est de couleur, marron dans l’arrière-cour de la maison de l’haruspice.
Ils décident donc de l’ouvrir et rentrent dans un sous terrain qui mène sur une autre porte c’est à ce moment qu’ils entendent de derrière cette seconde porte un bruit strident qui ressemble à une scie circulaire.
Une foi la porte ouverte ils découvre que celle-ci donne sur une grande plaine haute en couleur couverte de hautes herbes, et au loin a environ 300 mètres pointe une tour en pierre. Nos héros passent ainsi cette porte et commence à parcourir la plaine. C’est alors qu’ils distinguent un groupe de petits écureuils bleu qui sous leur airs de petits animal sympa cachent de grandes dents aiguisées comme des rasoirs. Une course poursuite s’engage entre le groupe et des centaines d’écureuils friands de viandes et qui lors de leurs attaque font un bruit de scie tant ils sont vorace.
Trouvant refuge dans la tour le groupe découvre qu’il s’agit d’un phare identique à ceux qui dirigent les navires (cela n’empêchera pas une pulsion destructrice de certain en cassant le dôme en verre et jeter la lampe à huile qui sert à faire de la lumière dans les hautes herbes provoquant ainsi un petit incendie). Au loin une voile fait son apparition, c’est un char à voile des phares et balises qui patrouille dans le coin. Après un gros mensonge pour expliquer le bordel qu’il y a dans le phare, ils sont conduit après du village le plus proche pour s’entretenir avec le sage local.
Après avoir raconté leur histoire au sage en question et après que celui-ci ait consulté quelques ouvrages, ils découvrent qu’ils ont fait un voyage dans le temps d’environ 1 siècle et que le seul moyen rentrer dans leur époque est de voir un Hermite qui touche sa bille en histoire ancienne.
La rencontre avec l’Hermite permet de découvrir qu’il existe à 1 journée de char à voile un ancien temple dédié à un dieu darshan gérant le temps et qu’il serait possible de trouver en ce lieu le moyen de rentrer à la maison. Arrivé au temple après une négociation en dragon d’or avec la douane locale nos héros trouvent une statue symbolisant un homme de 5 mètres de haut tenant un sablier cette représentation de la divinité du temps s’anime et après avoir écouté leur histoire leur permet de retourner 5 minutes avant leur réveil dans la salle commune de l’auberge pour y attendre l’haruspice Yan rienavoir qui a passé il y a de cela plus d’un siècle un pacte avec le temps afin d’accomplir de sombres dessins. Yan rienavoir à besoin d’un objet qui a le pouvoir de figer le temps et il se trouve que dans le coffre que nos héros escortent il y a un objet de la sorte. Le dieu du temps remet au chevalier sir dabeil une épée cassé dont le pommeau est fait d’ivoire (tien, tien).
De retour dans l’auberge le groupe s’organise pour tendre une embuscade à l’haruspice et dans un élan de folie tranche la tête du chevalier porteur du coffre (je ne sais toujours pas pourquoi mais c’est très fun pour la suite) ce qui réveille les deux autre chevaliers. A ce moment le temps s’arrête (heureusement).
Une créature ailée haute comme 2 hommes à la peau métallisée fait son apparition et alors qu’une discussion va s’engager entre les héros et cette chose Cali fourchons lui lance son pouvoir magique qui prive d’air (pourquoi ? ben parce que !).
Malgré cette agression le groupe arrive en négociant à ne pas se faire défoncer la tronche et surtout à faire comprendre qu’ils tiennent de sources sures (un dieu ce n’est pas rien), et pour preuve l’arme que le dieu leur a donné, le fait que le sort que s’apprête à faire Yan rienavoir va plonger le village de perdudanstrou dans une stase temporelle la rayant de la carte pour les siècles et les siècles.
Nos héros récupère ainsi le coffre et réussissent à prendre la route pour retrouver Jean Poshlatun à Klostope pour le lui remettre et ainsi finir la mission pour laquelle ils avaient été recrutés au départ.
En bref un beau bordel, beaucoup de surprise et la suite va être fumante.
Entre un groupe de fugitifs, une épée plus que louche, des héros pas porté sur la latte (non ils sont juste nerveux), l’avenir va être sympa, on devrait passer du bon TEMPS.
Merci de ne pas répondre à ce post.
Laughing
avatar
olivier
Admin

Messages : 751
Date d'inscription : 05/10/2012
Age : 44
Localisation : grisolles

http://tasdebeauxjeux.allianceogame.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum